Venise et l’art contemporain

http://apprentievoyageuse.com Quelques jours à Venise (pendant la Biennale)

Au mois de juin dernier je suis partie avec une amie à Venise. Bien que ce séjour ait eu des accents de vacances, c’était bel et bien pour mes recherches que je me suis rendue dans la cité des Doges. Travaillant sur les collectionneurs d’art contemporain c’est tout naturellement que j’ai orienté mes visites autour de deux célébrissimes fondations : la fondation François Pinault et la fondation musée de Peggy Guggenheim.

La collection de Peggy Guggenheim

Peggy Guggenheim, nièce de Salomon Guggenheim, et célèbre collectionneuse, fit transformer à sa mort sa demeure vénitienne en musée. Situé dans le sestier du Dorsoduro, le Palazzo dei leoni est maintenant ouvert au public, qui peut ainsi venir admirer le jardin, la vue sur le grand canal et les sublimes œuvres de la collection.

http://apprentievoyageuse.com Quelques jours à Venise (pendant la Biennale) _ Fondation Guggenheim (16)

Andy Warhol

La fondation François Pinault 

En 2005 François Pinault inaugure sa fondation au Palazzo Grassi, un palais vénitien construit au XVIIIe siècle sur les bords du Grand Canal. Dans cet espace entièrement dédié à l’art contemporain, différentes expositions sont organisées à partir des œuvres de la collection Pinault : lors de notre séjour nous avons eu la chance de découvrir l’exposition Martial Raysse.

http://apprentievoyageuse.com Quelques jours à Venise (pendant la Biennale) _ Fondation Pinault (7)

http://apprentievoyageuse.com Quelques jours à Venise (pendant la Biennale) _ Fondation Pinault (26)

 

Si nous avons voulu nous rendre à Venise cette année c’est aussi, bien entendu, pour la biennale d’art contemporain; biennale la plus ancienne (depuis 1895) c’est aussi la plus célèbre.

La Biennale

Véritable institution vénitienne, nombreux sont les lieux qui lui sont consacrées. Ne pouvant pas tout voir, nous avons décidé de visiter l’Arsenal et seulement quelques pavillons installés dans les Jardins. Le meilleur comme le pire se bousculait à l’Arsenal, mais les œuvres qui nous auront le plus marquées sont sans nulle doute: le tapis volant de photographies par l’artiste Kutlug Ataman et l’installation chaotique et colorée de l’allemande Katharina Grosse.

http://apprentievoyageuse.com Quelques jours à Venise (pendant la Biennale) _ Arsenal (21)

Kutlug Ataman

http://apprentievoyageuse.com Quelques jours à Venise (pendant la Biennale) _ Arsenal (10)

Katharina Grosse

Arrivées aux Jardins nous nous sommes tout d’abord dirigées vers le Pavillon français (chauvinisme oblige) et l’installation poétique « Rêvolutions » de Céleste Boursier-Mougenot. Ce projet qui semblait superbe sur le papier (avec des arbres se déplaçant dans le pavillon)  nous a quelque peu déçu à cause du bruit et du fait qu’il n’y ait plus qu’un arbre au lieu de deux… Toutefois l’ensemble n’en demeure pas moins élégant et poétique. Ensuite, direction le pavillon britannique, qui a provoqué chez le public plus de surprise que d’admiration.., le pavillon Suisse, tout à fait neutre avec son bassin d’eau rosée, et surtout le coup de cœur de la biennale : le pavillon japonais dans lequel était installée l’oeuvre de Chiaru Shiota, un travail impressionnant, poétique, polysémique et assez mystérieux constitué de deux barques, plus de 45 km de ficelle rouge et de plusieurs dizaines de milliers de clés. Un vrai moment de quiétude.

http://apprentievoyageuse.com Quelques jours à Venise (pendant la Biennale) _ Giardini _ Pavillon France (3)

Pavillon français : Céleste Boursier-Mougenot

http://apprentievoyageuse.com Quelques jours à Venise (pendant la Biennale) _ Giardini _ Pavillon Angleterre (3)

Pavillon Britannique : Sarah Lucas

http://apprentievoyageuse.com Quelques jours à Venise (pendant la Biennale) _ Giardini _ Pavillon Suisse (2)

Pavillon Suisse : Pamela Rosenkranz

http://apprentievoyageuse.com Quelques jours à Venise (pendant la Biennale) _ Giardini _ Pavillon Japonais (6)

Pavillon Japonais : Chiharu Shiota

 

 

3 Commentaires

  • Mon grand regret lors de mon séjour à Venise en février a été de ne pas avoir suffisamment de temps pour visiter les musées d’art contemporain… Ils sont en tête de liste pour une prochaine visite. De la même manière aller assister à une biennale est sur ma to do list…

  • Merci pour le partage en tout cas 🙂

Laisser une réponse

est requis

est requis

optionnel