Les couleurs de Reykjavik

http://apprentievoyageuse.com Islande, les toits de Reykjavik

La première étape de notre road trip islandais a été la visite de la deuxième capitale la plus septentrionale du monde: Reykjavik.

Beaucoup de touristes préfèrent exclure la capitale de leur itinéraire pour ne pas perdre inutilement leur temps. Pourtant je trouve dommage de ne pas passer quelques heures dans ce qui est la ville la plus importante du pays, centre névralgique de cette petite île isolée. Il est vrai que seul le vieux centre historique vaut le déplacement et une demi journée suffit pour le visiter, mais ne pas prendre un peu son temps pour flâner dans les boutiques remplis de décorations scandinaves, trainer dans les friperies ou profiter des chaleureux cafés c’est, à mon sens, manquer un petit quelque chose de l’Islande et de son mode de vie.

Alors, même pour les plus septiques, je vous propose une courte visite du centre ville :

 

1. BALADE DANS LE CENTRE : LE COLOR POWER A L’ISLANDAISE

Des façades colorées, des fresques, des graff à tous les coins de rues. Il se dégage du cœur de la ville une ambiance légère, créatrice, jeune et dynamique. Les boutiques design, les pulls en jacquard, les attrapes touristes et les cafés se mélangent dans un attrayant pèle mêle. On est bien loin du Reykjavik gris et bétonné des abords de la ville. Si l’on prend le temps de flâner dans les rues et ruelles on découvre un nombre incalculable de détails colorés un peu partout.

http://apprentievoyageuse.com Islande, Reykjavik

http://apprentievoyageuse.com Islande, Reykjavik

http://apprentievoyageuse.com Islande

http://apprentievoyageuse.com Islande, Reykjavik

 

2. LE PATRIMOINE ARCHITECTURALE : LA CATHEDRALE

Cet édifice ultra contemporain que l’on doit à l’architecte Guðjón Samúelsson a été construit entre 1945 et 86. La façade de béton est inspirée des formations en basalte que l’on peut voir dans divers endroits d’Islande. Aux premiers abords très froide, l’intérieur n’est que lumière! Des murs bruts, blancs, aucune représentation, aucun vitrail. Des banquettes vertes, un orgue majestueux et la blancheur de l’édifice qui n’a décidément rien à envier à nos vieilles cathédrales. Pour 5€ nous prenons l’ascenseur jusqu’au clocher pour profiter d’une vue imprenable sur la petite capitale islandaise et ses toits colorés.

http://apprentievoyageuse.com Islande, Reykjavik

 

3. RESTER AU CHAUD DANS UN CAFE

Apres avoir admiré les pulls islandais dans quelques boutiques nous retournons à un café repéré plus tôt, le Stofan, un lieu vraiment pittoresque et charmant mêlant fauteuil d’époque, cuir usé, poutres apparentes, gâteaux géants et jeux de sociétés. Tout est dépareillé, cosy et élégant. C’est exactement comme ça que j’imaginais les célèbres cafés de Reykjavik. Nous restons là à boire nos (délicieux) chocolats chauds (et à profiter du wifi) un long moment…

http://apprentievoyageuse.com Islande, Reykjavik

 

6 Commentaires

  • Nous aurons la chance de découvrir Reykjavik d’ici quelques semaines, et ton article me met l’eau à la bouche ! La vue depuis le sommet de la cathédrale est superbe, et les petits cafés semblent décidément bien agréables…

Laisser une réponse

est requis

est requis

optionnel